Podcast: Qui a tué Paul Guihard ? La suite.

Des reporters de l’Agence France-Presse couvraient déjà, dans les années 1960, le combat des Afro-Américains pour l’égalité de leurs droits et notamment les émeutes qui les avaient alors ponctuées. Un seul journaliste est mort durant ces années de lutte pour les droits civiques, et il travaillait pour l’AFP.  Paul Guihard a été tué par balle, à bout portant, lors d’une émeute à Oxford, dans l’Etat du Mississippi, suscitée par l’arrivée d’un premier étudiant noir à l’université Ole Miss, James Meredith.   

Voici le deuxième volet de notre podcast en anglais sur ces événements,  “Who killed Paul Guihard”?   produit par Laurent Kalfala, journaliste chargé de projet au service Infographie & Innovation...  Où l'on plonge dans une période mouvementée de l'histoire américaine, non sans liens avec les secousses qui agitent les Etats-Unis depuis la mort de George Floyd, asphyxié par un policier le 25 mai. 

Portrait mural de George Floyd, à Houston, au Texas, le 8 juin 2020 (AFP / Johannes Eisele)

“James Meredith est désormais résident sur le campus de l’Université de Mississippi”: ce furent les premiers mots de l'allocution télévisée de John F. Kennedy, le 30 septembre 1962.

Le monde n’avait pas de chaîne info 24/24, ni de réseaux sociaux, et le président américain ne savait pas qu’alors même qu'il parlait, les forces de l’ordre avaient commencé à faire usage de gaz lacrymogènes sur le campus. Des émeutes s’ensuivirent, menées par des centaines de ségrégationnistes. Paul Guihard et le photographe Sammy Schulman décidèrent de se séparer, pour couvrir ces troubles.  

Le deuxième volet de notre podcast détaille les lendemains de cette nuit de violence et de l’assassinat de Paul Guihard, ainsi que les premiers pas de James Meredith à l’université. 

 

Sidna Brower, alors rédactrice en chef du “Mississippian,” âgée de seulement 21 ans, lança un appel “à l’ensemble du corps étudiant et à toute personne que la situation inquiéterait". “Non seulement les étudiants risquent de compromettre leur cursus en participant aux émeutes, mais ils déshonorent l’Université de l’Etat du Mississippi”, avait-elle écrit, dans un texte qui lui valut une nomination aux prix Pulitzer.


Sur ces images on voit notamment James Meredith (à droite), entouré de membres de la Garde nationale et de photographes, lors de son arrivée au campus le 1er octobre 1962.

Nous n’avons trouvé aucune photographie des émeutes signée par Sammy Schulman. Nous sommes certains qu’il a bien pris des photos puisqu’il a utilisé la chambre noire du “Mississippian” pour les développer. Où sont passées ces images ? Nous l’ignorons. Son nom apparaît en revanche régulièrement dans nos archives, associé à des informations en lien avec la présidence de Kennedy. Il faisait d'ailleurs partie de l'équipe qui avait couvert son investiture, le 20 janvier 1961. 

L’enquête sur la mort du journaliste s’étala sur presque 50 ans, jusqu’en 2011, avant d’être refermée, sans résultat, par le Département américain de la Justice.

(Photo Éric Baradat / AFP)

 

Image de la carte de presse de Paul Guihard en 1962, retrouvée dans le dossier du journaliste conservé dans les archives de notre bureau à Washington. Nous y avons aussi trouvé ses passeports Français et Britannique, des documents officiels et des coupures de presse. Nous avons même appris grâce à ces archives que Guihard avait produit, en 1962, une pièce de théâtre, “The Deck Chair”, jouée pendant cinq mois au Café Bizarre, à New York.  La comédie dépeint le huis clos d’un marin naufragé et d’un officier exilé qui se déchirent sur une île déserte. Nous avons aussi retrouvé un mémo du gouvernement américain, déclassifié, où les noms des témoins ont été masqués. 

Nos remerciements à Gina Doggett, Abhik Chanda et Yana Dlugy  qui ont prêté leurs voix pour ce deuxième épisode et au bureau de Washington pour ses archives. 

Who killed Paul Guihard ? est un podcast en anglais produit en 2019 par Laurent Kalfala et l'équipe infographie interactive de l'AFP avec graphisme de Fred Bourgeais, illustrations de David Lory et édition texte de Yana Dlugy et Michaëla Cancela-Kieffer.  Avec  Kathleen Wickham, Hank Klibanoff, Sidna Brower et Don Emmert. Archives sonores de la bibliothèque présidentielle John F. Kennedy. 

Ecoutez ici le premier volet de ce podcast s'il vous a échappé. 

Laurent Kalfala
David Lory
Frederic Bourgeais